4 solutions pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes

4 solutions pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes

Se retrouver, pour une raison ou pour une autre, avec une ou plusieurs dents en moins n’est pas une situation anodine. La perte d’une ou de plusieurs dents, qu’elle survienne à la suite d’un accident, d’une extraction ou d’une affection buccodentaire quelconque (maladie parodontale non traitée, carie profonde, etc.), exige une réaction relativement rapide afin d’empêcher l’apparition de divers problèmes. Les dents étant normalement placées en bouche de façon à former un ensemble cohérent et équilibré, la perte subite d’une ou de quelques-unes d’entre elles peut entraîner des problèmes de mastication, d’élocution et des douleurs aux mâchoires. Aussi, la gencive et l’os alvéolaire (l’os de soutien des dents) n’étant plus stimulés par les racines des dents perdues, ils se résorbent et se détériorent progressivement. Voire, si plusieurs dents ne sont pas remplacées avant un certain temps, des déformations du visage peuvent apparaître, causant ainsi un préjudice esthétique.

Heureusement, différentes solutions existent afin de prévenir ce genre de complication et de préserver la santé de votre bouche. Voici les principales options qui s’offrent à vous.

1. La couronne sur implant unitaire

La couronne sur implant unitaire est une solution convenant à la perte d’une seule dent. Un implant dentaire, qui sert de racine artificielle, est inséré dans l’os alvéolaire. Après un délai de guérison d’environ six mois, un pilier est vissé dans l’implant. Par la suite, la couronne, c’est-à-dire la dent de remplacement, est fabriquée soit directement à la chaise à l’aide de la technologie CEREC, soit en laboratoire. La couronne est enfin transvissée sur le pilier implantaire, ou alors collée, à l’aide de ciment, sur ce dernier. Relativement coûteuse, cette solution présente toutefois de nombreux avantages : la couronne sur implant unitaire est durable et esthétique, elle ne peut pas être affectée par la carie dentaire et elle permet de rétablir la fonction masticatoire et l’élocution. Qui plus est, la procédure est éprouvée, simple et sécuritaire.

2. Le pont traditionnel

Le pont fixe sert à remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Il est généralement composé de trois couronnes (ou plus) soudées ensemble. La ou les couronnes situées au centre du pont jouent le rôle de dent(s) de remplacement, tandis que les couronnes placées aux extrémités, lesquelles sont creuses, sont destinées à recouvrir les dents adjacentes à l’espace édenté. Ces dents, situées de chaque côté de l’espace vacant, servent ainsi de piliers au pont, et doivent être taillées en fonction de ce rôle. L’altération des dents saines, voisines de l’espace édenté, constitue un désavantage de ce type de restauration dentaire. Il s’agit néanmoins d’une solution offrant une bonne stabilité.

3. Le pont sur implants

Le pont sur implants représente une solution de choix lorsque quelques dents sont manquantes. Des implants dentaires sont alors insérés dans l’os alvéolaire. Une fois le processus de cicatrisation complété, le pont, fabriqué en laboratoire à partir d’empreintes détaillées de la bouche, est fixé sur les implants. Cette façon de procéder n’implique donc pas d’altérer les dents saines de la bouche afin qu’elles servent de pilier, comme c’est le cas pour un pont traditionnel. Qui plus est, en se substituant aux racines dentaires, les implants préviennent le phénomène de résorption osseuse et gingivale engendré par la perte des dents. En outre, il s’agit d’une solution très durable. En effet, s’il est bien entretenu, le pont sur implants peut rester en bouche toute une vie.

4. La prothèse avec structure en métal

La prothèse avec structure en métal est surtout utilisée lorsque plusieurs dents sont manquantes, qu’elles soient situées l’une à côté de l’autre ou non. Cette prothèse est amovible, c’est-à-dire qu’elle peut être retirée. Afin de bien tenir en place, elle est dotée de petits crochets prenant appui sur les dents naturelles. Elle peut être portée tant à la mâchoire supérieure qu’à la mâchoire inférieure. Lorsque certains traitements sont requis (pour rétablir la santé de la gencive, par exemple), le port de la prothèse avec structure en métal peut être précédé de celui d’une prothèse en acrylique, afin de favoriser la guérison.

 

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Mise à jour pour