Anomalies des dents définitives

Anomalies des dents définitives

Trois types d’anomalies du développement dentaire existent :

  • Les anomalies du nombre des dents
  • Les anomalies de forme (volume des dents)
  • Les anomalies de structure (dysplasie de l’émail dentaire)

Les anomalies du nombre des dents

Chez certaines personnes, il peut soit manquer des dents (hypodontie ou agénésie), soit y en avoir en excès (hyperdontie ou hypergénésie). Nous excluons ici les dents de sagesse.

Dans le premier cas, ce sont souvent les incisives ou les deuxièmes prémolaires qui manquent ou qui ne se développeront jamais. Cette anomalie fait en sorte que la dent de lait ne tombe pas, car elle n’est pas poussée par la dent définitive. La dent de lait peut rester en place durant l’âge adulte. Il est tout autant possible que la dent de lait tombe sans que jamais celle-ci ne soit remplacée. C’est là que votre dentiste sera en mesure de trouver un traitement adapté. Si l’hypondontie est diagnostiquée tôt durant l’enfance, l’espace pourra être comblé par une prothèse pour la pose d’un implant plus tard, une fois la croissance terminée. Cependant, chez l’adulte, la dentition s’est mise en place et les dents déjà existantes peuvent avoir comblé l’intervalle laissé par la dent absente. Si cette situation provoque de l’inconfort, il faut consulter un dentiste qui pourra donner un avis professionnel. Il est à noter que l’absence totale de dents est plus rare (anodontie).

Dans le second cas, nous avons affaire à un excès du nombre des dents. Il est important de subir un examen dentaire et radiologique pour diagnostiquer l’hyperdontie. Souvent, une découverte fortuite d’une dent de trop se fait lors d’une radiographie. Le traitement consiste à l’extraction des dents problématiques, tout en s’assurant de minimiser le besoin de recourir à l’orthodontie. Le chirurgien-dentiste optera pour un traitement qui favorisera le meilleur alignement possible des dents restantes.

hypodontie (agénésie dentaire)

(Source: braces4oxford.co.uk)

hyperdontie ou hypergénésie

(Source : campus.cerimes.fr)

Les anomalies de forme (volume des dents)

Les anomalies de forme concernent entre autres la couronne de la dent. Les dents ont alors une forme de « grain de riz » (microdontie) et leur petite taille diffère avec celle des dents voisines. Ce sont en majeure partie les incisives latérales qui sont touchées.

Il est possible de traiter ces anomalies avec des facettes de composite ou de porcelaine pour obtenir d’excellents résultats esthétiques.

(Source de l’image : Club scientifique dentaire)

Les anomalies de structure (dysplasie de l’émail dentaire)

Les anomalies de structure sont des formes d’altération des dents qui ont un impact sur la couleur et la qualité de l’émail. Ce dernier est dégradé et de couleur jaune-brun. La plus commune de ces anomalies de structure est une maladie génétique que l’on appelle l’amélogénèse imparfaite. Il est parfois nécessaire de recouvrir ces dents par des couronnes, étant donné que leur fragilité rend le terrain propice au développement de la carie. Cette pathologie peut être très douloureuse et rend la mastication difficile.

Une consommation en quantité excessive de fluor et la prise de certains antibiotiques peuvent aussi être à l’origine d’une coloration différente des dents ou d’une détérioration de l’émail.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).