Aphte : tout ce que vous devez savoir

Aphte : tout ce que vous devez savoir

Aphte douleur dans la bouche

Avez-vous remarqué une petite blessure à l’intérieur de votre bouche ? Cherchez-vous ce que cela pourrait bien être ? Il peut être énervant et même inquiétant de se retrouver soudainement avec une blessure douloureuse dans la bouche. Vos recherches ou vos proches vous poussent peut-être à croire que vous avez un aphte, aussi connu sous le nom d’ulcère buccal. Nous vous aiderons à tirer cette affaire au clair.

Tout d’abord, bien qu’ils soient désagréables, les aphtes sont bénins. Rassurez-vous, ils ne sont pas contagieux non plus ! Cependant, vous voulez probablement vous assurer que c’est bien ce que vous avez. Plusieurs confondent les aphtes et les feux sauvages, qui, eux, sont très contagieux. Alors que les feux sauvages se retrouvent habituellement à l’extérieur de la bouche, les aphtes sont situés à l’intérieur de la bouche.

Nous explorerons les aphtes plus en détail afin de vous permettre de les reconnaître, d’en établir la cause et de les traiter efficacement.

Qu’est-ce qu’un aphte exactement ?

Aphtes à l'intérieur de la lèvre

Les aphtes sont de petites ulcérations dans la bouche. C’est pourquoi vous les connaissez peut-être simplement sous le nom d’ulcères. Ces ulcérations peuvent survenir à l’intérieur des joues, des lèvres et sur la langue. Elles peuvent aussi se retrouver au palais ou sur les gencives dans certains cas plus rares. Les aphtes ont l’apparence de petits cratères blancs ou jaunâtres entourés d’un halo rouge. Ils sont assez courants et souvent récidivants.

Il existe plus d’un type d’aphtes. Les plus communs sont de loin les aphtes de forme mineure. Vous pouvez avoir d’un à cinq aphtes mesurant de deux millimètres à un centimètre de diamètre. Si vous avez un aphte de plus d’un centimètre de diamètre, on parle alors de forme majeure. Son contour est irrégulier et il peut laisser une petite cicatrice. Il prend également plus de temps à guérir. La dernière forme est la forme miliaire. Ce sont entre 10 et 100 ulcères de moins de trois millimètres qui forment une zone ulcéreuse.

Si vous avez des aphtes régulièrement, il est conseillé de consulter un ou une dentiste ou votre médecin. Il en va de même si vous souffrez de fièvre en même temps ou si l’aphte tarde à guérir.

Quelles en sont les causes ?

Une autre question qui vous brûle les lèvres (sans vouloir faire de mauvaise blague) est probablement « qu’est-ce qui a pu causer l’apparition de cet aphte ? » Plusieurs facteurs peuvent entraîner la formation d’un aphte. Parmi ceux-ci se retrouvent :

  • Un brossage trop énergique;
  • Des problèmes d’adaptation à une prothèse dentaire;
  • Une morsure accidentelle;
  • Une brûlure;
  • Des blessures en lien avec le port d’appareils orthodontiques ou une dent mal positionnée;
  • Le stress et la fatigue;
  • Des allergies ou des sensibilités alimentaires;
  • Une carence alimentaire;
  • L’arrêt du tabagisme;
  • Des changements hormonaux;
  • La radiothérapie ou la chimiothérapie.

Il y a toutefois une différence entre l’irritation causée par les broches et les aphtes. Il est normal que les composantes des appareils fixes irritent les lèvres ou les joues en début de traitement. Cependant, si l’inconfort et l’irritation ne diminuent pas après plusieurs jours, communiquez avec un ou une orthodontiste.

Comment prévenir la formation d’un aphte ?

En connaissant mieux les causes possibles de la formation d’un aphte, il vous sera plus facile d’éviter leur formation. Bien sûr, certains facteurs sont hors de votre contrôle, mais d’autres sont gérables. Si vous remarquez que vous vous blessez souvent en mangeant, par exemple, essayez de manger lentement. Cette solution simple et efficace peut sembler évidente, mais il est parfois difficile de changer ses habitudes. Cependant, manger lentement est une bonne habitude à prendre pour plus d’une raison.

Vous pouvez également vous procurer une brosse à dents à poils doux et vous brosser les dents doucement. Votre brossage sera tout aussi efficace et vous réduirez les risques de blessures. De simples petits changements à vos habitudes peuvent vous éviter bien des douleurs.

Vous portez des prothèses dentaires ou tout autre type d’appareil ? Assurez-vous qu’il soit confortable afin d’éviter les frottements pouvant causer l’apparition d’un aphte. Si vous avez des broches, vous pouvez mettre de la cire sur les boîtiers, par exemple. Votre orthodontiste devrait vous en remettre au début de votre traitement. Vous éviterez alors les aphtes ainsi que l’irritation occasionnelle causée par vos boîtiers.

Si vous ressentez une sensation de brûlure ou de picotement avant même que l’aphte apparaisse, vous pouvez commencer le traitement à ce moment. Ainsi, vous favorisez sa guérison le plus tôt possible.

Quels sont les traitements ?

Et maintenant, la question tant attendue, comment pouvez-vous faire en sorte que votre aphte disparaisse le plus rapidement possible ? Les aphtes guérissent normalement d’eux-mêmes en deux semaines. Les aphtes géants, quant à eux, peuvent prendre jusqu’à deux mois pour guérir. Règle générale, il suffit de vous armer de patience et d’attendre qu’ils disparaissent.

Afin de favoriser la guérison, vous pouvez préparer une solution maison avec laquelle vous vous gargarisez deux à quatre fois par jour. Pour ce faire, diluez une cuillère à thé de sel dans une tasse d’eau. L’eau salée étant un antiseptique naturel, ces bains de bouche vous aident à soigner l’aphte.

Puisque la douleur est souvent plus intense lors des repas, vous pouvez modifier quelque peu votre alimentation jusqu’à ce que l’aphte guérisse. Évitez par exemple de manger des aliments durs, acides et irritants, tels les croustilles, les boissons gazeuses ou le chocolat. Les mets très épicés ou très salés peuvent également provoquer des douleurs plus intenses.

La plupart des traitements consistent principalement à réduire la douleur provoquée par l’aphte. Des médicaments, des gels et des pommades sont offerts avec ou sans ordonnance pour soulager la douleur. Vous pouvez consulter un pharmacien ou une pharmacienne qui vous conseillera. Il existe également des rince-bouches médicamenteux qui peuvent aider à réduire l’inflammation.

L’apparition d’un aphte est gênante et désagréable, mais n’est pas dangereuse. Il existe différentes façons d’atténuer la douleur, mais vous devrez tout de même faire preuve de patience. Nous espérons que vous avez retenu quelques trucs afin de réduire les risques d’apparition d’aphtes à l’avenir. Si la présence fréquente d’aphtes vous inquiète, n’hésitez pas à consulter un professionnel ou une professionnelle de la santé.

Aphte : tout ce que vous devez savoir

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Mise à jour pour