Les couronnes dentaires

Les couronnes dentaires

Les couronnes dentaires artificielles font partie de la famille des prothèses dentaires partielles fixes.

À quoi servent-elles?

Les couronnes sont utilisées en dentisterie esthétique pour recouvrir des dents abîmées, cassées, dévitalisées (mortes) ou sévèrement cariées et qui n’ont plus assez de structure dentaire saine pour pouvoir faire un nouveau plombage ou supporter une facette. Les couronnes permettent de solidifier et d’embellir ces dents, surtout dans le cas où plusieurs de leurs surfaces sont à reconstruire. La couronne artificielle peut être vue comme une sorte de capuchon qui est cimenté par-dessus une dent naturelle.

Elles sont indiquées lorsqu’il est encore possible de sauver des dents qui sont grandement délabrées, comme dans le cas où la pulpe dentaire n’est pas atteinte et qu’un traitement de canal peut être envisagé. La racine dentaire doit donc être encore utilisable pour envisager l’installation d’une couronne.

Il est parfois nécessaire de fabriquer et d’installer un pivot qui est ancré dans la racine d’une dent avant de pouvoir installer une couronne. Un pivot est d’ailleurs requis dans le cas où la structure dentaire naturelle est détruite après un traitement de canal, car il est le seul à pouvoir assurer un bon soutien à la couronne.

Tout comme les facettes, les couronnes artificielles peuvent également corriger plusieurs défauts dentaires mineurs. Elles sont utilisées dans plusieurs cas :

  • La restauration de dents cariées ou cassées, car elles ont la capacité de recouvrir entièrement une dent abîmée, contrairement aux facettes qui ne recouvrent que la partie antérieure des dents;
  • le remplacement des dents qui ont changé de couleur avec le temps, des dents « mortes » (dévitalisées après un traitement de canal), des dents ayant des plombages (obturations) importants ou des dents déformées;
  • l’amélioration de l’apparence d’un sourire en uniformisant la couleur, la forme et la fonction des dents.

Les couronnes dentaires artificielles font partie de la famille des prothèses dentaires partielles fixes.

Avantages des couronnes

  • Elles fournissent un aspect visuel esthétique et des fonctions similaires à une dent naturelle.
  • Elles sont aussi résistantes et solides que les dents naturelles, ce qui permet de redonner les plaisirs d’une mastication quasi normale.
  • Elles sont collées (cimentées) en bouche de façon définitive, contrairement aux prothèses amovibles, telles que les dentiers complets ou les partiels. Étant donné qu’elles sont fixes en bouche, elles sont plus stables que les autres types de prothèses.

Types de couronnes

Il existe 3 types de couronnes dentaires fréquemment utilisées, selon leur méthode de fabrication distincte :

  • couronne céramo-métallique;
  • couronne céramo-céramique;
  • couronne en résine composite.

La couronne en or jaune existe encore, bien qu’elle soit plus rarement utilisée de nos jours. Elle est surtout installée sur des dents postérieures qui ne sont pas visibles lorsqu’un individu sourit, car elle n’est pas esthétique. Cependant, elle est très résistante et n’use pas les dents à l’arcade opposée.

La couronne céramo-métallique

Une couronne céramo-métallique est faite d’une base en alliage de métaux sur laquelle vient se fixer la prothèse principale qui est faite de porcelaine (céramique).

Son principal désavantage est qu’avec le temps et l’usure normale du contour de la gencive, la base métallique peut laisser paraître une petite ligne grise qui n’est pas esthétique en bouche.

Cependant, elle présente plusieurs avantages, tels qu’une grande solidité et une durée de vie très longue, en plus de minimiser l’usure des dents opposées. Elle est très souvent utilisée dans des conditions difficiles lorsque les autres techniques de fabrication de couronnes ne peuvent pas être utilisées. De plus, elle est souvent moins dispendieuse que les autres types de couronnes.

Installation de la couronne

L’installation d’une couronne céramo-métallique requiert typiquement plusieurs étapes, effectuées en au moins deux rendez-vous. et décrites ci-dessous :

  • Lors d’un premier rendez-vous, le dentiste doit préparer la dent qui recevra la couronne. Pour ce faire, un meulage est effectué afin de permettre à la couronne finale de venir s’installer par-dessus la dent naturelle. La procédure est effectuée sous anesthésie locale.
  • Toujours durant le rendez-vous initial, des empreintes de la dent à remplacer sont ensuite prises pour créer un modèle de travail qui servira au prothésiste ou au dentiste qui fabriquera la couronne en laboratoire. À cette étape, il est possible d’installer une couronne temporaire, souvent faite d’acrylique, pendant la confection de la couronne finale.
  • Ensemble, le dentiste et le prothésiste s’assurent que la couronne finale s’agencera parfaitement à la dentition naturelle restante en vérifiant plusieurs paramètres, dont la couleur et la forme des dents adjacentes. Le prothésiste ou le dentiste fabrique en premier une structure métallique qui sera ensuite recouverte de plusieurs couches minces de céramique.
  • Lorsque la couronne est prête, souvent en quelques jours, un autre rendez-vous est nécessaire afin de cimenter la couronne finale sur la dent.

 La couronne céramo-céramique

Comme son nom l’indique, une couronne céramo-céramique est une couronne artificielle en céramique construite sur un support en céramique plutôt que métallique.

Étant donné que la céramique ressemble beaucoup à de l’émail dentaire naturel de par sa translucidité, son principal avantage est son aspect esthétique. La céramique est également un matériau entièrement biocompatible, ce qui veut dire que la couronne céramo-céramique s’intègre parfaitement à une dent naturelle.

Par contre, la couronne céramo-céramique est contre-indiquée dans les cas de malocclusion importante et de contact anormal entre les dents supérieures et inférieures, ainsi que pour certains types de dents. En effet, la céramique est moins résistante que les métaux et peut se briser ou s’endommager au contact répété avec d’autres dents.

L’installation d’une couronne céramo-céramique requiert les mêmes étapes qu’une couronne céramo-métallique sauf qu’aucune base métallique n’est fabriquée.

Avec la technologie CEREC, il est maintenant possible de confectionner des couronnes en porcelaine en un seul rendez-vous. Elles sont alors conçues par ordinateur et fabriquées directement au cabinet dentaire.

Désavantages des couronnes

  • Les résultats esthétiques de l’installation d’une couronne dépendent principalement du matériau utilisé pour la confectionner. Certains matériaux coûtent plus cher que d’autres, ce qui peut représenter un investissement d’argent important pour un patient.
  • Les couronnes constituent un traitement irréversible car la dent abîmée doit être meulée en prévision de réduire sa dimension pour créer de l’espace pour la couronne.

Contre-indications

  • En présence de caries ou de maladies de gencive, ces dernières doivent être traitées avant d’envisager de faire installer des couronnes.
  • En présence de bruxisme (grincement ou serrement de dents), les couronnes risquent de s’endommager ou même de casser, selon le matériau utilisé, ou encore de causer des dommages aux dents saines, dans le cas où les couronnes sont fabriquées à partir d’un matériau plus résistant que l’émail.

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. PILLET Monique dit :

    Vous ne parlez pas des couronnes en zircone

    1. Cela viendra… On ne peut pas couvrir tous les sujets de la dentisterie et nous allons par priorité.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).