Hypersensibilité dentaire

Hypersensibilité dentaire

Douleurs aux dents sans qu’il y ait de carie

Pourquoi certains ont des douleurs aux dents sans avoir de carie? Comment une dent peut-elle être sensible à la chaleur, au froid, à l’acide ou au sucre?

Tout d’abord, il faut comprendre comment la dent est constituée. Chacune de nos dents loge en son centre la pulpe dentaire. Celle-ci est composée d’une multitude de vaisseaux et de fibres nerveuses qui irriguent la dent et la maintiennent en vie. Cette pulpe communique avec le nerf par l’extrémité de la racine. Grâce à cette communication nerveuse, la dent a donc la capacité de recevoir et de donner des signaux.

La cause de la sensibilité dentinaire

De minuscules canaux appelés tubulis dentinaires parcourent la dentine (couche intermédiaire de la dent), reliant ainsi la pulpe à la couche externe de la dentine. Les orifices de ces petits canaux sont de véritables récepteurs de sensations. Ces récepteurs sont normalement bien protégés sous leur armure (émail et cément). Mais lorsque l’armure n’est plus suffisante pour sceller les tubulis, les récepteurs sont directement exposés et les sensations sont pratiquement instantanées.

Les tubulis peuvent facilement être exposés :

  • Par un amincissement de l’émail de la couronne de la dent (provoqué par les acides et l’usure);
  • Par une récession des gencives (perte de gencive au niveau du collet de la dent, ce qui expose le cément, couche protectrice de la racine).

Ainsi, même sans carie, de vives et soudaines douleurs peuvent être ressenties par les dents fragilisées. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour remédier à ce problème.

Moyens pour réduire ou éliminer la sensibilité dentinaire

Tout d’abord, il faut désensibiliser vos dents le plus rapidement possible. L’utilisation d’un dentifrice pour dents sensibles aura pour effet de boucher temporairement les tubulis et de stopper ces douleurs soudaines au contact des stimuli. L’utilisation d’un rince-bouche pour dents sensibles pourrait également vous aider.

Changer vos habitudes de brossage

Il faudra changer vos habitudes de brossage si celles-ci sont en cause. En effet, brosser avec trop de vigueur peut contribuer au déchaussement des dents (aussi appelé récession gingivale). Les gencives se rétractent et laissent une portion des racines à découvert. Il faut choisir une brosse à dents avec des poils très souples. Évitez de mettre une pression sur la base de vos gencives et brossez-les plutôt en faisant de légers mouvements rotatifs. Ces conseils éviteront que la récession de vos gencives s’accélère.

Cesser de grincer des dents

Si vous grincez des dents, consultez votre dentiste. Il pourra certainement vous conseiller afin de cesser cette habitude. Il peut aussi vous confectionner une plaque occlusale qui protègera vos dents contre l’usure si vous grincez des dents la nuit.

Appliquer un vernis ou une résine pour recouvrir les dents

Si rien ne soulage, il est possible d’appliquer un vernis ou une résine qui recouvrira les dents sensibles. Ces applications doivent être réévaluées régulièrement car leur durée de vie peut être limitée, selon les conditions de votre bouche.

Envisager une greffe de gencive

Si la récession de vos gencives est trop avancée, demandez à votre dentiste quels sont les traitements possibles. Il faudra peut-être envisager une greffe de gencive afin de recouvrir les racines exposées.