Implants dentaires non métalliques

Implants dentaires non métalliques

Les implants dentaires qui ne contiennent pas de composante métallique sont des implants de taille conventionnelle fabriqués enzirconium, en céramique ou en polymère. Ces implants sont utilisés depuis quelques années seulement; ils sont donc trop récents pour déterminer leur efficacité à long terme.

La technique de pose des implants non métalliques est identique à celle des implants conventionnels en titane. Leur utilisation dépend du choix du dentiste ou du spécialiste et des préférences du patient.

Le principal désavantage des implants non métalliques est leur coût beaucoup plus élevé que les implants conventionnels en titane.

Avantages des implants non métalliques

  • Le zirconium est moins lourd que le titane, mais il résiste tout de même très bien aux forces qui pourraient le plier.
  • Le zirconium est biocompatible, c’est-à-dire qu’il ne cause pas plus d’allergies que le titane; l’ostéointégration se produit donc aussi bien qu’avec les implants conventionnels en titane.
  • Les implants en zirconium sont blancs et s’harmonisent mieux avec la couleur des dents naturelles et de la gencive du patient, contrairement aux implants en titane gris qui peuvent être visibles lorsqu’ils sont insérés dans la mâchoire.
  • Certaines études ont démontré que le zirconium est plus hygiénique que les composantes métalliques utilisées dans la fabrication des implants dentaires conventionnels.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).