La radiographie numérique

La radiographie numérique

Radiographies dentaires – Rayon X

La prise de clichés radiographiques est essentielle à votre dentiste pour évaluer entièrement votre condition buccale et pour diagnostiquer certaines conditions dentaires qui ne sont pas visibles à l’œil nu. Il existe différents types de clichés radiographiques dont les plus fréquents sont les radiographies inter-proximales, périapicales et panoramiques. Il existe aussi des Scan 3D ou d’autres types de clichés pour réaliser des examens dentaires ou osseux plus spécifiques.

Radiographies inter-proximales

Ce type de radiographie est utilisé pour diagnostiquer majoritairement les caries dentaires situées entre les dents. Il est intéressant de noter que les caries inter-dentaires débutantes sont souvent impossibles à voir à l’œil nu par le dentiste. Ces radiographies permettent aussi d’évaluer plusieurs autres conditions telles que des fractures dentaires, le scellement des restaurations déjà en place et la santé de l’os soutenant les dents. Ces radiographies sont prescrites en fonction de l’âge et de la condition médicale et dentaire du patient. En général, ces clichés sont prescrits chez les enfants dès que les molaires primaires sont en contact intime et que l’évaluation des caries à l’œil n’est plus possible sur toutes les faces des dents. Il faut aussi que l’enfant soit assez grand pour recevoir le dispositif de radiographie dans sa bouche, soit vers l’âge de 4 ou 5 ans. Chez un adulte en bonne santé ayant peu de restaurations ou une faible prédisposition à la carie, ces clichés seront prescrits aux années. Ce délai de prescription peut varier selon l’historique du client, sa condition au moment de l’examen, ses habitudes alimentaires et son hygiène buccale.

Radiographies périapicales

Ce type de radiographies est utilisé pour diagnostiquer majoritairement l’état des racines des dents et la santé de l’os de support autour de la racine des dents. Les radiographies périapicales permettent aussi d’évaluer plusieurs autres conditions comme des fractures de racine, les infections au bout des racines, la guérison des traitements de canaux déjà en place, la santé d’un implant dentaire, etc. L’Ordre des dentistes du Québec recommande à ses membres un cliché de contrôle de la guérison des traitements de canaux une année après la réalisation du traitement. Finalement, les radiographies périapicales sont prescrites en fonction de l’âge et de la condition médicale et dentaire du patient. En général, un adulte en bonne santé ayant peu de restaurations volumineuses ou de traitements de canaux présents en bouche se verra prendre ces clichés une fois aux 5 ans lors d’un bilan complet à moins qu’une situation particulière n’advienne. Comme pour toutes radiographies, ce délai de prescription peut varier selon l’historique du client, sa condition au moment de l’examen, ses habitudes alimentaires et son hygiène buccale.

Radiographie panoramique

Ce type de radiographie est utilisé pour évaluer la condition dentaire et osseuse du bas du visage. Il inclut les dents visibles, incluses ou en formation, les articulations et l’os entier de la mâchoire, la base du crâne, les sinus maxillaires et plusieurs autres structures. Il est important de savoir que votre dentiste est formé pour diagnostiquer des conditions touchant d’autres structures anatomiques que les dents. Par exemple, il peut déceler des kystes sinusaux ou osseux, des tumeurs cancéreuses, des fractures, des calcifications carotidiennes et plus encore. Le cliché panoramique chez les enfants est pris vers l’âge de 6 ou 7 ans en général et permet au dentiste d’évaluer la position et le nombre de dents permanentes en formation dans l’os. Ces informations sont importantes dans les cas d’absence d’une ou de plusieurs dents permanentes, une condition assez fréquente. La décision de réparer ou d’extraire des dents primaires peut être différente si on sait que certaines dents permanentes sont absentes ou si, au contraire, on observe un manque d’espace pour accommoder l’ensemble des dents d’adulte.

Une radiographie panoramique prise autour de 10 ou 11 ans permet d’évaluer la position et l’orientation des dents permanentes et en particulier des canines. En effet, les canines ont un rôle très important dans la mastication et malheureusement, elles sont les dents qui demeurent le plus souvent incluses. Certains signes précurseurs visibles sur la radiographie panoramique montre un risque accru que la canine soit incluse. Des interventions mineures telles que l’extraction de certaines dents primaires aident souvent l’éruption de dents qui semblaient vouées à rester incluses.

La radiographie panoramique donne une vue d’ensemble de la dentition

Chez les adolescents, soit vers l’âge de 15 à 18 ans, un cliché panoramique est utile pour évaluer le développement, la position et l’éruption des dents de sagesse. S’il s’avère qu’une dent de sagesse n’a pas la place nécessaire pour bien se positionner dans la bouche et que son extraction sera nécessaire, le dentiste pourra discuter d’une stratégie d’interception en âge adéquat pour réduire les risques de complications.

Finalement, ce cliché permet de déceler plusieurs autres conditions reliées aux dents ou à l’os telles que des fractures des mâchoires, des infections au bout des racines, la santé de l’os autour d’un implant dentaire, la guérison d’un site d’extraction, etc. Lorsque plus de précision est nécessaire, un film périapical, inter-proximal ou un scan 3D peut être prescrit pour évaluer une région spécifique. En général, un adulte en bonne santé se verra prendre le cliché panoramique une fois aux 5 ans lors d’un bilan complet, à moins qu’une situation particulière n’advienne. Comme pour toutes radiographies, ce délai de prescription peut varier selon l’historique du client, sa condition au moment de l’examen, ses habitudes alimentaires et son hygiène buccale.

Tomodensitométrie ou Scan 3D

Ce type de radiographie est utilisé pour diagnostiquer et planifier des cas plus complexes, comme la pose d’implants dentaires, l’évaluation de la quantité et la qualité de l’os, les cas de chirurgies majeures des mâchoires, etc. Les appareils nécessaires à la réalisation de ce type de radiographies sont coûteux et impliquent une plus grande dose de radiation. Ils ne sont pas présents dans tous les cabinets et ne sont utilisés que dans des cas bien précis.

Radiographies et santé

L’examen dentaire ne peut être complet sans la prise de clichés radiographiques. Néanmoins, comme la majorité des gens, les dentistes de la clinique sont conscients des méfaits d’une exposition excessive à ce type de radiations. Soyez assurés que nous sommes d’avis à prescrire un minimum de radiographies pour obtenir les informations dont nous avons besoin pour poser un diagnostic juste. Ainsi, la prescription pour la fréquence et le type de radiographie sont toujours adaptés à la condition individuelle de chaque patient.

Radiographies numériques

Afin de réduire votre exposition aux rayons-X et d’obtenir des radiographies de la plus haute qualité, nous avons fait l’acquisition d’un système de radiographies intra-orales et panoramiques entièrement numérisées. Cela nous permet deréduire significativement la quantité de radiations nécessaires tout en ayant une qualité d’image insurpassée. Nous avons ainsi pu réduire nos doses d’exposition de près de 5 fois par rapport à un film dentaire standard (développé manuellement). Ces systèmes ont aussi l’avantage de ne nécessiter aucun produit chimique pour le développement. Ils sont donc meilleurs pour l’environnement. Grâce à nos larges écrans présents dans toutes les salles, les clients peuvent visualiser eux-mêmes les clichés radiographiques afin de bien comprendre leur condition buccale et de pouvoir en discuter avec leur dentiste.