Orthodontiste ou dentiste?

Orthodontiste ou dentiste?

L’orthodontie est une partie de la dentisterie qui se spécialise dans le diagnostic, l’interception et le traitement des anomalies dento-faciales aussi appelées malocclusions. La pratique de cette discipline nécessite de grandes aptitudes professionnelles permettant d’élaborer adéquatement des plans de traitement et planifier la fabrication, la mise en place et le contrôle des appareils correcteurs dento-orthopédiques nécessaires à la correction des malocclusions (alignement des dents), des mâchoires et des tissus mous qui contribuent à l’harmonie dento-faciale et la fonction.

Comment devient-on orthodontiste ?

  • L’orthodontiste est avant tout un dentiste, mais il est aussi un spécialiste hautement qualifié dont l’expertise est l’alignement et la coordination des dents et des mâchoires chez les enfants, les adolescents et les adultes. Il limite sa pratique à l’orthodontie et ne fait pas de travail dans les autres domaines de la dentisterie comme la parodontie (traitement des gencives), la prosthodontie (couronnes, ponts, bridges, implants dentaires, “dentiers” ou prothèses dentaires partielles ou complètes), l’endodontie (traitement de canal), ou la chirurgie (extractions de dents et interventions chirurgicales diverses).
  • Pour devenir orthodontiste certifié, un dentiste qualifié (ayant obtenu un doctorat après 4 ou 5 ans d’étude en médecine dentaire) doit compléter avec succès un programme de résidence en orthodontie d’une durée de 2 à 3 ans à plein temps et reconnu par l’Ordre des dentistes du Québec (ODQ) et par le Collège Royal des chirurgiens dentistes du Canada (CRCDC) (les autorités compétentes).
  • Le programme universitaire de deuxième cycle menant au certificat ou à la maîtrise en orthodontie doit être également reconnu par la Commission de l’agrément dentaire du Canada qui vérifie tous les programmes aux sept ans. L’agrément de cette commission signifie que le programme rencontre toutes les exigences d’un programme de formation de spécialistes dans le domaine de l’orthodontie.
  • Selon l’Association des orthodontistes du Québec, seuls les dentistes ayant suivi et complété avec succès une telle formation universitaire peuvent porter et utiliser le titre d’orthodontiste.

 

Quelle est la différence entre un dentiste et un orthodontiste?

Un dentiste généraliste est similaire à votre médecin de famille : c’est la personne idéale pour évaluer votre santé buccodentaire, faire des examens de votre bouche et de vos dents, réparer des caries, remplacer des dents manquantes, etc. Un orthodontiste est un spécialiste qui dispose de deux à trois ans de formation supplémentaire dans le domaine de l’orthodontie et qui est un expert dans le redressement des dents, la correction des malocclusions et l’orthopédie dento-faciale. Il est la meilleure personne pour choisir l’option de traitement qui vous convient le mieux.

dentiste-vs-orthodontiste-qualification-expertise-diagram-Sherbrooke

Association-canadienne-des-orthodontistes-logo

Qui choisir pour mon traitement d’orthodontie ou celui de mon enfant?

Si vous recherchez ce qu’il y a de mieux, faites confiance à un orthodontiste certifié ayant une formation et une expérience approfondies pour vous traiter, vous et les membres de votre famille.

Voici quelques questions que vous pourriez poser à tout praticien avec qui vous envisagez entreprendre un traitement d’orthodontie :

  • Quel diplôme ou quelle attestation possède-t-il?
  • Quelle formation spécialisée a-t-il reçue en orthodontie, où et pendant combien de temps?
  • Est-ce qu’il poursuit sa formation continue en orthodontie?
  • Quelle expérience possède-t-il?
  • Offre-t-il d’autres formes de traitement?
  • Quels genres d’appareils utilise-t-il?
  • Quels équipements technologiques pouvant faciliter le diagnostic et le traitement utilise-t-il?
  • Travaille-t-il avec d’autres spécialistes?
  • Traite-t-il les adultes, des cas complexes, des cas interdisciplinaires?
  • Fait-il de la prévention et de l’interception orthodontique pour les enfants, des traitements?
  • Est-il possible d’envisager des traitements de compromis si le cas le permet? Quelles sont les alternatives au traitement proposé?
  • Combien de cas similaires a-t-il traités, et avec quel succès? Peut-il vous montrer de tels cas? A-t-il eu des échecs?
  • Est-il membre d’associations d’orthodontistes certifiés comme l’Association canadienne des orthodontistes, l’Association américaine des orthodontistes, l’Association des orthodontistes du Québec, l’American Board of Orthodontists, etc.?
  • Est-il impliqué dans le milieu académique, l’enseignement ou la recherche?

Un traitement fait sur mesure pour vous!

  • Aujourd’hui, il existe plusieurs types de traitements : des traitements simples, d’autres plus complexes, des traitements interdisciplinaires, des traitements complets, de compromis, faits avec des appareils multi-bagues fixes, des appareils amovibles, des broches linguales, des aligneurs transparents, etc.
  • Chacun de ces traitements a ses avantages et désavantages, mais il peut devenir difficile pour les patients de s’y retrouver. C’est pourquoi il doit y avoir une relation de confiance entre le patient et l’orthodontiste, car seul ce dernier possède les connaissances requises pour déterminer quel est le meilleur plan de traitement pour un cas particulier afin de répondre aux demandes et attentes du patient.
  • Les connaissances spécialisées de l’orthodontiste lui permettent d’évaluer et de déceler toutes les particularités de votre bouche et dentition, ce qui lui permettra d’élaborer un plan de traitement fait “sur mesure” pour vous. Comme il travaille régulièrement avec une vaste gamme d’appareils orthodontiques, il sait lesquels sont indiqués dans quel cas et comment et quand les utiliser.
  • L’orthodontiste certifié a plus de 4 000 heures de formation supplémentaire en orthodontie (et sciences connexes) au-delà de la formation dentaire générale de base.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).