Particularités de la femme enceinte en cabinet dentaire

Particularités de la femme enceinte en cabinet dentaire

Une attention particulière

Il faut traiter la femme enceinte de façon particulière en cabinet, en ce qui a trait aux suivis d’hygiène, à la prise de radiographies, la prescription de médicaments, l’administration d’anesthésique locaux et de traitements dentaires.

Suivi d’hygiène chez la femme enceinte

Les suivis réguliers chez le dentiste sont recommandés pendant la grossesse pour éviter l’apparition ou l’aggravation de la gingivite de grossesse, la carie dentaire ou toute autre condition reliée à une diminution du système immunitaire.

Il est recommandé de procéder au détartrage et à la prophylaxie dentaire sans contrainte.

Il faudra porter une attention particulière à la position de la femme sur la chaise en fin de grossesse pour éviter la compression d’une veine pouvant occasionner des vertiges, des étourdissements ou une perte de conscience. Des petites pauses ou le positionnement des jambes repliées et positionnées sur la gauche peuvent augmenter le confort de la patiente.

Prise de radiographies chez la femme enceinte

Il est déconseillé de prendre des radiographies dentaires chez la femme enceinte. Dans les cas d’urgences seulement, elles peuvent être prises avec un tablier de plomb et un collier protecteur thyroïdien, mais devraient être évitées malgré tout.

Un traitement d’urgence peut généralement être entrepris par le dentiste sans radiographie.

La période la plus dangereuse pour le fœtus demeure le premier trimestre de la grossesse.

Prescription de médicaments chez la femme enceinte

Dans certaines conditions urgentes, il est possible de prescrire des antibiotiques et des antidouleurs à la femme enceinte.

Pour les antibiotiques, la pénicilline ou son équivalent en cas d’allergie sont favorisés. La tétracycline, reconnue pour causer des dommages aux dents des bébés en gestation est abandonnée pour d’autres molécules plus sécuritaires et les professionnels dentaires sont très sensibilisés à ces effets secondaires.

L’anti-douleur recommandé chez la femme enceinte est l’acétaminophène (Tylénol, ou le Paracétamol). Les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène (Advil) ou l’acide acétylsalicylique (Aspirine) sont à éviter pendant la grossesse.

Anesthésie locale et traitements dentaires chez la femme enceinte

Autant que possible, il est préférable d’éviter de procéder à un traitement dentaire non urgent à une femme enceinte. Les molécules d’anesthésique ou toute autre substance chimique entrant dans la composition des restaurations peuvent entrer dans la circulation sanguine du fœtus.

Santé Canada recommande d’éviter de poser ou de retirer des obturations au mercure (amalgame dentaire) chez la femme enceinte.

Dans le cas d’une situation urgente impliquant une infection grave, une procédure d’urgence peut être effectuée idéalement dans le deuxième trimestre de la grossesse, avec une anesthésie à base de lidocaine ou de prilocaine sans adrénaline et sans obturation grise (amalgame dentaire) bien sûr.