Les principales maladies de gencives qui vous guettent

Les principales maladies de gencives qui vous guettent

Nul besoin de s’alarmer en lisant ce titre : la plupart des maladies de gencives peuvent être prévenues grâce à de bonnes habitudes d’hygiène buccodentaire. Il est néanmoins important de savoir que les affections liées aux gencives sont fréquentes, et qu’elles peuvent s’aggraver assez rapidement si des moyens efficaces pour les enrayer ne sont pas mobilisés, souvent avec l’aide de votre dentiste. Or s’il vous est possible de prévenir ces affections, pourquoi prendre le risque qu’elles se développent dans votre bouche? Ces moyens, qui se résument à l’adoption d’une routine d’hygiène appropriée, comprenant un brossage des dents de deux à trois fois par jour et l’utilisation de la soie dentaire une fois par jour, et impliquent également un nettoyage professionnel au cabinet dentaire une à deux fois par année, contribuent grandement au maintien de la bonne santé de vos gencives et de votre bouche en général.

Votre principal ennemi : la plaque dentaire

La plaque dentaire est en grande partie responsable des affections de gencives. Aussi appelée « biofilm », la plaque dentaire bactérienne, composée de résidus de nourriture et de bactéries, se dépose sur les dents et les gencives après chaque ingestion d’aliments, d’où l’importance du brossage des dents après chaque repas afin de l’éliminer. Si elle n’est pas retirée quotidiennement, la plaque dentaire se transforme progressivement en tartre – substance poreuse brunâtre ne pouvant être enlevée que par un.e professionnel.le de la santé buccodentaire lors d’un détartrage.

La plaque dentaire et le tartre peuvent contribuer à l’apparition des maladies suivantes:

La gingivite

La gingivite est une affection très courante. Il s’agit d’une inflammation potentiellement douloureuse de la gencive. De l’enflure est alors visible, et les gencives paraissent plus rouges et plus molles qu’à l’habitude. Il est également possible de remarquer des saignements lors du brossage des dents (la salive et la pâte à dents recrachées prennent une teinte rosée ou rougeâtre). Une mauvaise haleine persistante peut aussi être un signe de gingivite. Lorsque ces signes se manifestent, il est important d’agir rapidement afin d’éviter que l’état de vos gencives ne s’aggrave et que la gingivite évolue en parodontite. Si elle est interceptée à temps, la gingivite est facilement traitable.

La parodontite

La parodontite s’attaque au parodonte, soit l’ensemble des tissus de soutien des dents, comprenant l’os alvéolaire. En cas de parodontite, il est possible que des poches parodontales se forment. Des bactéries, de la plaque dentaire et du tartre peuvent alors s’y loger, ce qui entraîne la destruction progressive de l’os alvéolaire. De la mobilité dentaire peut ainsi être constatée et, si aucun traitement n’est entrepris, les dents affectées peuvent tomber et l’infection peut s’étendre au-delà de la bouche et s’attaquer à d’autres organes. Les dommages sont alors irréversibles et les traitements, plus invasifs et plus coûteux.

N’attendez pas d’avoir de mauvaises surprises; dès les premiers symptômes de gingivite, continuez de bien brosser vos dents et de passer la soie dentaire et, surtout, consultez votre dentiste!

 

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Mise à jour pour