Les professions dentaires et le personnel auxiliaire

Les professions dentaires et le personnel auxiliaire

Qui fait quoi? Le domaine dentaire est un milieu où beaucoup d’acteurs entrent en scène. Voici les titres et fonctions des principaux professionnels de la santé dentaire.

Le personnel en clinique dentaire

Secrétaire dentaire

Vous avez probablement établi votre tout premier contact avec cette personne, que ce soit par téléphone ou sur place. Le ou la secrétaire se charge de votre accueil en clinique, de la facturation, de la communication avec votre assureur et de la planification de vos rendez-vous. Si vous avez des questions relatives à vos réclamations, c’est la personne qu’il faut consulter.

Assistant ou assistante dentaire

Si vous avez des questions concernant les consignes postopératoires ou votre confort en salle, vous devez vous adresser à l’assistant ou l’assistante dentaire. Comme son nom l’indique, son travail consiste à assister le dentiste en salle opératoire; c’est la « paire de mains supplémentaires » requises.

Mais ce n’est pas seulement ça. Ç’est aussi il ou elle qui s’assure que l’asepsie de la salle et des instruments répond aux normes exigées. Cette personne monte et démonte la salle opératoire et se charge de certains travaux de laboratoire.

Dans les grandes cliniques, il n’est pas rare de voir l’emploi de plusieurs assistants et assistantes afin d’assumer des tâches spécifiques comme la stérilisation, les travaux de laboratoire et la coordination des traitements avec les patients. Bien qu’il ne soit pas obligatoire au Québec, la grande majorité des assistants et assistantes dentaires ont suivi un cours professionnel.

Hygiéniste dentaire

La formation d’hygiéniste dentaire requiert des études collégiales techniques d’une durée de trois ans. Cette personne doit être membre de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec et détenir un permis d’exercice valide.

Bien que cette profession soit majoritairement pratiquée par des femmes, de plus en plus d’hommes deviennent hygiéniste.

L’hygiéniste dentaire est la personne qui prodigue les soins d’hygiène buccale mais qui est aussi chargée du volet d’éducation à la santé dentaire auprès des patients. L’hygiéniste dentaire peut aussi, de façon autonome (sans l’assistance du dentiste), exécuter certains traitements délégués.

Dentiste

Afin de pouvoir pratiquer cette profession, un cours universitaire en médecine dentaire est requis. Selon l’Ordre des dentistes du Québec, la définition de la profession de dentiste est la suivante :
« Le dentiste est le professionnel de la santé qui voit à la prévention, au dépistage, au diagnostic et au traitement des déficiences et anomalies de la dentition, de la bouche, des maxillaires ou des tissus avoisinants chez l’être humain ».

Collaborateurs dentaires externes

Une collaboration avec des professionnels externes peut être requise pour assurer un service efficace. Lorsque la demande est suffisante, certains d’entre eux travaillent sur place, dans la clinique, mais la majorité de ces collaborateurs sont autonomes (ex.: laboratoires) et n’exécutent que des tâches précises prescrites par le dentiste.

Technicien ou technicienne de laboratoire

Certains travaux de laboratoire requièrent un équipement et une expertise spécifiques. Une collaboration assez fréquente avec un technicien ou une technicienne d’un laboratoire privé s’effectue pour la prise en charge de composants prothétiques (ex. : confection de couronne). Afin de bien synchroniser le travail avec le dentiste et d’accommoder le patient en lui évitant des déplacements supplémentaires, il arrive parfois que le technicien se déplace en clinique lors de certaines étapes du traitement (ex. : la prise de couleur).

Denturologiste

Ayant suivi une formation technique au niveau collégial, le ou la denturologiste travaille à la fabrication, l’ajustement, la pose et la vente de prothèses dentaires. Quand le patient a encore des dents en bouche, le denturologiste doit encourager le patient être examiné par un dentiste.

Puisque le denturologiste n’est pas habilité et autorisé à exécuter des traitements sur des dents en bouche, la collaboration entre dentiste et denturologiste est fréquente.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).