Prothèses dentaires

Prothèses dentaires

Prothèse complète

Prothèse complète, aussi connue sous le nom « dentier » :

  • Elle est utilisée pour le remplacement de toutes les dents (14 en tout, excluant les dents de sagesse) d’une arcade dentaire (mâchoire supérieure ou inférieure).
  • Elle recouvre et s’appuie sur une bonne partie de la gencive. La prothèse complète à la mâchoire supérieure recouvre et s’appuie également sur le palais.
  • Elle tient en place dans la bouche par l’effet de ventouse (succion) créé par la salive qui s’accumule entre la prothèse et la gencive. Pour le maxillaire inférieur, elle tient en place de façon mécanique, c’est-à-dire selon la forme de la gencive.

Catégories de prothèses

Le montage des dents artificielles d’une prothèse s’effectue à l’aide d’un articulateur, c’est-à-dire un appareil mécanique qui supporte les modèles des maxillaires supérieur et inférieur et simule les mouvements de la bouche. Selon le type d’articulateur utilisé par le denturologiste, on peut classer les prothèses dans différentes catégories.

Prothèse de précision

Pour déterminer la position des dents de ce type de prothèse, l’articulateur utilisé reproduit les mouvements de protrusion (mouvement du menton vers l’avant) et de latéralité (mouvement du menton vers la droite et la gauche). Cette méthode permet une excellente stabilité de la prothèse et une mastication parfaite des deux côtés de la mâchoire.

Prothèse centrique (standard)

Dans le cas de la prothèse centrique, le montage des dents artificielles se fait à l’aide d’un articulateur appelé « occluseur ». Ce dispositif reproduit le mouvement d’ouverture et de fermeture de la bouche mais ne permet pas de simuler les mouvements du menton vers les côtés et vers l’avant.

L’ajustement de la position des dents s’effectue sur un appareil non-réglable et est basé sur des moyennes physiologiques pour la population en général. Ces prothèses ne possèdent donc pas l’ajustement et la fonction supérieure des prothèses de précision et de semi-précision mais ont l’avantage d’être économique. De plus, ce type de prothèse peut très bien convenir au patient récemment édenté parce que la quantité de gencive est encore suffisante pour permettre une bonne stabilité du dentier.

Base molle

Au fil des années, l’os de la mâchoire se résorbe, surtout celui de l’arcade inférieure. La prothèse devient donc de moins en moins stable et peut blesser la gencive ou causer de l’inconfort.

Si la prothèse sur implant n’est pas envisageable, la base molle peut représenter un bon compromis. Cette technique consiste en l’application permanente d’un coussin (couche de silicone) à l’intérieur de la prothèse. La base molle possède une surface poreuse, donc elle adhère bien aux gencives et améliore le confort et la stabilité de la prothèse.

Cette solution requiert quand-même des ajustements périodiques car elle n’empêchera pas l’os sous-jacent de se modifier et de s’atrophier avec le temps. La base molle doit être changée après 2 à 3 ans d’utilisation.

De plus, la prothèse avec une base molle est plus difficile à nettoyer et nécessite un entretien rigoureux.

Voûte métalique

La voûte de métal est faites de chrome cobalt et façonnée de façon à suivre les courbes du palais permettant ainsi une prothèse confortable bien ajustée et qui reste bien en place dans la bouche. Celle-ci est faite dans un laboratoire spécialisé.

Avantages :

  • Plus solide et résistante que la prothèse faite entièrement d’acrylique (recommandée par exemple pour le patient qui souffre de bruxisme, qui a une prothèse maxillaire complète qui repose contre une arcade de dents naturelles et le patient avec une faible dextérité et qui risque d’échapper la prothèse lorsqu’il la manipule);
  • Plus mince (3 fois moins épaisse que l’acrylique), donc plus confortable et facilite une meilleure élocution;
  • Ne change pas de dimension avec le temps;
  • Meilleure conductivité thermique donc le patient ressentira les différences de températures.

Inconvénients :

  • Ce type de prothèse ne permet pas le regarnissage;
  • Coût plus élevé que la prothèse en acrylique;
  • Rebasage impossible aux endroits où le métal est en contact avec les muqueuses;
  • La succion peut être moindre dans la prothèse avec voûte métallique qu’une prothèse complète en acrylique;
  • Le châssis métallique peut être visible et nuire à l’esthétique.

Dents en porcelaine ou en acrylique?

Les dents d’une prothèse peuvent être faites de porcelaine ou d’acrylique. Il y a plusieurs années, elles étaient presque toujours faites de porcelaine mais on sait maintenant qu’il est préférable d’utiliser l’acrylique.

Voici pourquoi :

  • Les dents de porcelaine sont plus dures que les dents naturelles, elles tendent donc à user prématurément les dents naturelles avec lesquelles elles sont en contact (ex.: une prothèse complète du maxillaire supérieur qui se referme contre des dents naturelles de l’arcade inférieure).
  • Même en l’absence de dents naturelles, le contact de deux prothèses complètes avec dents de porcelaine émet des vibrations qui peuvent être dommageables pour la gencive et l’os de la mâchoire.
  • Les dents en porcelaine sont moins bien liées au reste de la prothèse que les dents en acrylique. Au cours des années, la salive tend à pénétrer entre la dent de porcelaine et la partie en acrylique qui la soutient, y formant un cerne noir impossible à nettoyer. De plus, les dents de porcelaine finissent par se fragiliser et se détacher de la partie acrylique.
  • Les dents en porcelaine sont plus fragiles et plus cassantes que les dents en acrylique.

Les dents en acrylique représentent donc un meilleur choix pour préserver les dents restantes et éviter une résorption hâtive des gencives. Elles sont résistantes aux bris, ressemblent aux dents naturelles et peuvent être repolies pour éliminer les taches et redonner un fini brillant.

Prothèse immédiate complète

Cette prothèse est insérée le jour-même, tout de suite après l’extraction des dents à remplacer, ce qui évite toute sortie en public avec des dents manquantes. La prothèse immédiate est donc fabriquée à partir de l’empreinte des dents originales, avant qu’elles soient extraites.

Avantages :

  • Comme cette prothèse est conçue pendant que vos dents naturelles sont encore en bouche, leur forme, couleur et disposition sont plus faciles à reproduire;
  • Insérée tout de suite après l’extraction, elle agira comme un pansement, ce qui protégera les tissus et limitera les saignements;
  • L’adaptation à parler avec une prothèse sera plus facile si vous portez une prothèse immédiate que si vous passez un temps sans dent et sans prothèse en attendant une prothèse définitive;
  • La prothèse permet également de ne pas perdre votre capacité de mastication et de minimiser la distorsion du visage qui peut se produire lorsque les dents sont retirées;

Inconvénients :

  • La prothèse immédiate aura besoin de plusieurs réajustements (plusieurs visites chez le denturologiste pour des regarnissages temporaires);
  • Après la guérison des tissus mous et le rétrécissement de l’os sous-jacent (de 3 à 6 mois après les extractions) un regarnissage permanent doit être fait à la prothèse immédiate ou une nouvelle prothèse doit être fabriquée.

Note : Si vous faites fabriquer une nouvelle prothèse après la période de guérison, vous pouvez garder la prothèse immédiate comme prothèse de rechange, ce qui est très pratique dans le cas d’un bris, de la perte ou d’une réparation de votre prothèse principale.

Quels sont les avantages de la prothèses immédiate?

  • meilleure protection des tissus buccaux;
  • diminution des saignements;
  • guérison uniforme de la gencive;
  • aide à mieux prononcer et mastiquer.

Inconvénients de la prothèse immédiate

Au cours de la guérison des gencives, il est possible que la prothèse devienne trop grande et instable. Il faut alors rencontrer le denturologiste pour qu’il fasse un regarnissage temporaire, et ce, parfois plus d’une fois. Après 3 à 6 mois, un regarnissage permanent sera nécessaire. Ne négligez pas ces ajustements périodiques de la prothèse immédiate car il pourrait en résulter des dommages aux tissus buccaux et un recours à la chirurgie dans certains cas.

À qui s’adressent les prothèses dentaires?

  • Une personne de tout âge ayant subi une perte partielle ou totale de la dentition due à plusieurs raisons, telles qu’un accident, une maladie, une condition congénitale, l’âge ou une mauvaise hygiène bucco-dentaire.
  • Une personne ayant un problème de santé important, surtout les cardiaques, pour qui une intervention chirurgicale pourrait être contre-indiquée.
  • Patient ayant un support insuffisant des os de la mâchoire pour envisager d’autres plans de traitement disponibles.

Types de base disponibles

2 types de base sont disponibles :

  • Résine (acrylique) rose : La couleur imite la gencive naturelle. Les prothèses complètes sont presqu’uniquement faites en acrylique; elles sont parfois renforcées avec d’autres types de matériaux, comme la fibre de verre ou un alliage de métaux.
  • Alliage de métaux : La structure métallique est très fine et plus légère que la base en acrylique, mais plus robuste, donc elle agit souvent comme renforcement à la base en acrylique.

Les dents artificielles

Les dents artificielles montées sur la base de la prothèse sont en résine (acrylique) de la couleur des dents naturelles ou en porcelaine (céramique) (moins utilisée de nos jours).

Quels sont les résultats escomptés?

  • Pour vous qui avez perdu une, plusieurs ou toutes vos dents, la prothèse amovible vise à améliorer votre qualité de vie des façons suivantes :
    • Restaurer la fonction masticatrice normale.
    • Dans le cas d’une prothèse partielle, réduire le poids des forces masticatoires sur les structures encore présentes dans la bouche.
    • Dans le cas d’une prothèse partielle, assurer une stabilité des dents saines restantes en évitant leur déplacement dans les espaces édentés.
    • Combler le manque de support causé par la ou les dents manquantes.
    • Favoriser l’élocution (phonétique) des sons nécessitant que la langue appuie sur les dents.

Restaurer une esthétique buccale socialement acceptable en restaurant et en maintenant les traits de votre visage.

Quel est le coût d’une prothèse dentaire?

  • Consultez-nous pour obtenir les coûts d’une prothèse amovible.
  • Une prothèse amovible reste moins coûteuse que les plans de traitement impliquant des implants dentaires.
  • Une partie des frais pour la fabrication d’une prothèse amovible est remboursée en partie ou en totalité par certaines assurances dentaires.

Étapes et délais pour pose d’une prothèse dentaire

Des délais allant de quelques jours à quelques semaines sont à prévoir pour compléter les étapes suivantes, dépendamment de la façon dont la prothèse est fabriquée (sur place à la clinique, dans un laboratoire externe, etc.) :

  1. Examen denturologique et prise d’empreintes de votre bouche afin d’obtenir des détails sur la forme de la gencive, la position des structures internes de la bouche ou voisines à la future prothèse, telles que la langue, les lèvres et les joues.
  2. Mesure de la position de la mâchoire et choix des dents (couleur, forme et matériau) et du matériau de la base selon la physionomie complète de votre bouche et vos préférences.
  3. Fabrication de la prothèse en laboratoire, sur place à la clinique ou dans un laboratoire externe selon le cas.
  4. Essayage de la prothèse, pendant la période de fabrication, afin de vérifier sa fonction et son esthétique avec votre physionomie, ainsi que des ajustements préliminaires. Plusieurs essayages peuvent être nécessaires pour une prothèse complète.
  5. Mise en bouche de la prothèse finale, ainsi que des ajustements et corrections nécessaires pour optimiser votre confort.

Si vous avez subi des extractions dentaires, un ajustement de la prothèse de 3 à 6 mois après les extractions est recommandé à la suite de la perte gingivale subie durant la guérison des sites d’extraction.

Les avantages des prothèses dentaires

  • La fabrication d’une prothèse amovible présente un faible coût par rapport aux traitements alternatifs (ex : implants dentaires).
  • La période de fabrication est beaucoup plus courte que le délai requis pour compléter certains autres traitements alternatifs (ex : implants dentaires).
  • La prothèse amovible est un plan de traitement non-invasif étant donné qu’aucune procédure chirurgicale n’est requise, mise à part si des extractions dentaires sont nécessaires.
  • Un autre plan de traitement plus permanent pourrait être envisagé dans le futur si vous décidez de ne plus porter votre prothèse amovible et si votre condition médicale le permet. En d’autres mots, le port d’une prothèse amovible est « réversible » sous certaines conditions.
  • Votre sourire (résultat final) après la mise en bouche de la prothèse est prévisible par la couleur et la forme données aux dents de la prothèse afin qu’elles s’harmonisent complètement avec la dentition restante (prothèse partielle) ou l’ancienne dentition (prothèse complète).
  • Vous pouvez l’enlever et la remettre en place par la suite.
  • Elle peut être réajustée au besoin pour vous assurer qu’elle soit toujours confortable.

Les désavantages des prothèses dentaires

  • De la nourriture peut se loger sous la prothèse, provoquant un inconfort; vous devez ensuite l’enlever pour y déloger les débris.
  • Les crochets d’une prothèse partielle sont susceptibles d’accumuler la plaque dentaire et le tartre. Il faut donc maintenir une bonne hygiène dentaire et continuer à visiter le dentiste régulièrement.
  • Les crochets d’une prothèse partielle peuvent parfois être visibles, ce qui affecte négativement l’esthétique de la prothèse en bouche.
  • La prothèse installée à la mâchoire inférieure peut être moins stable que celle à la mâchoire supérieure. Cette instabilité est causée par la forme plus petite de la gencive, les mouvements de la langue et une quantité insuffisante de salive, ce qui nuit à l’effet de ventouse nécessaire pour que la prothèse tienne en place.
  • Lorsque la prothèse est instable en bouche, de la colle, pas toujours facile à appliquer, peut alors être utilisée pour la fixer plus solidement.
  • Vous devez prévoir une période d’adaptation de durée variable, qui peut être d’un mois en moyenne, voire plus, lorsque vous portez une prothèse amovible (complète ou partielle) pour la première fois. Durant cette période, des changements à la façon de vous alimenter et de parler sont nécessaires. Votre goût peut aussi être un peu altéré lorsqu’un dentier est porté à la mâchoire du haut à cause du recouvrement du palais par la prothèse.
  • Des blessures à la gencive peuvent survenir si la prothèse n’est pas adéquatement ajustée ou si des changements à la gencive ou à la mâchoire surviennent avec le temps, tel l’affaissement.
    • En effet, une prothèse amovible ne sollicite pas l’os alvéolaire, l’os qui supporte les dents et qui donne la forme à la gencive, ce qui fait que la gencive tend à se résorber (à disparaître).
    • Un rebasage (remodelage de la base) de la prothèse peut alors être nécessaire pour vous redonner la stabilité et le confort de votre prothèse, tout en assurant que l’os alvéolaire ne perde pas trop de volume.
  • Il peut être difficile de jouer un instrument à vent avec une prothèse amovible.
  • La durée de vie d’une prothèse amovible est d’environ 5 ans, parfois un peu plus, mais elle dépasse rarement une dizaine d’années. Ceci nécessite des coûts supplémentaires pour remplacer des dents abîmées, des ajustements à la prothèse, un rebasage de la prothèse ou carrément son remplacement lorsqu’elle est trop usée.
    • Certains signes montrent que la prothèse devrait être remplacée ou réparée, de là l’importance de la faire vérifier régulièrement par votre professionnel de la santé dentaire.

Des conséquences indésirables sur votre santé peuvent survenir avec une prothèse qui est trop vieille, telles qu’une gencive irritée qui fait mal, des problèmes de digestion causés par une mastication plus difficile, des maux de toutes sortes à la tête, au cou, aux oreilles et même des problèmes d’articulation de mâchoire, le vieillissement prématuré de votre visage, etc.

Il est peut-être temps de penser à des implants…

L’implantologie permet de fixer la prothèse dentaire sur quelques racines artificielles (implants) qui servent de points d’ancrage.

Il serait peut-être indiqué de penser à l’implantologie si vous souffrez des problématiques suivantes :

  • Prothèse dentaire qui bouge et blesse;
  • Difficulté à mastiquer;
  • Problèmes de digestion;
  • Gencives qui s’atrophient de plus en plus (résorption osseuse);
  • Douleur aux gencives;
  • Vieillissement prématuré du visage.

La procédure requiert normalement une durée d’environ 3 mois et une chirurgie sous anesthésie locale.

Avantages :

  • Garde les os de la mâchoire en santé et permet au visage de garder une apparence jeune;
  • Gencives en santé;
  • Sensation d’avoir des dents naturelles;
  • Indolore;
  • Très solide;
  • Durée de vie très longue;
  • Facilité à mâcher toutes sortes d’aliments.

Désavantage :

Coût de départ plus élevé qu’une prothèse amovible standard.

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. Simon dit :

    On doit m’arracher les dents fragilisées de la mâchoire supérieure et me mettre un dentier total au lieu du partiel que j’ai depuis 6 ans. Mais je suis œnologue et j’ai besoin de mon palais pour les dégustations . Est ce que le montage en métal qui est contre le palais peut être assez réduit ?

    1. Peut-être que cela est possible mais vous devrez vous le faire confirmer par un dentiste faisant de telles prothèses car plusieurs variables doivent être considérées dans le design, la planification et la fabrication d’une prothèse dentaire complète.

  2. zeeshan dit :

    Vous pouvez suivre des remèdes maison pour vous débarrasser d’un mal de dent comme de l’huile de girofle, rincer à l’eau salée et à la glace. Il est utile de réduire la douleur et l’enflure.

    1. Les produits dérivés de l’huile de girofle sont utilisés en dentisterie depuis très longtemps et ont prouvé leur efficacité pour certains problèmes.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).