Que devez-vous savoir sur l’extraction dentaire ?

Que devez-vous savoir sur l’extraction dentaire ?

Extraction d'une dent

Si l’on vous a recommandé une extraction dentaire, vous avez peut-être ressenti de l’inquiétude ou de la surprise. Après tout, c’est une procédure moins fréquente qu’avant. Pourtant, vous n’êtes pas seul ou seule, alors ne vous inquiétez pas ! Plusieurs raisons peuvent faire en sorte que votre dentiste ou votre orthodontiste vous suggère une extraction dentaire.

Bien sûr, les fameuses dents de sagesse doivent souvent être extraites, mais d’autres dents peuvent également subir le même sort. L’extraction peut être recommandée dans le cas où une dent est trop cariée, fracturée, mal positionnée atteinte d’une maladie parodontale ou difficile à atteindre pour le nettoyage quotidien.

L’extraction dentaire est aussi recommandée en orthodontie dans certains cas. En effet, des plans de traitement en orthodontie peuvent inclure l’extraction de certaines dents afin de créer de l’espace pour corriger la position de vos dents.

Si l’extraction dentaire vous angoisse, rassurez-vous et prenez le temps de vous éduquer sur l’opération. Cela peut vous aider à démystifier certains aspects et à réduire votre niveau de stress.

Les conséquences de ne pas opérer

Homme qui a mal aux dents

Si votre dentiste vous recommande une extraction dentaire, il ou elle a vraisemblablement repéré un problème assez important. En effet, l’extraction dentaire n’est pas la première solution à laquelle un ou une dentiste pense. Vous pouvez lui demander si d’autres solutions s’offrent à vous. Parfois, il est possible de trouver des moyens d’éviter que le problème s’aggrave, mais l’extraction est probablement la meilleure solution.

Selon votre cas, ne pas procéder à l’opération pourrait causer une infection douloureuse, des caries aux dents voisines, des maladies parodontales, une perte osseuse et des blessures à la langue et aux tissus mous au pourtour de la dent ou des dents à extraire.

En orthodontie, l’extraction de certaines dents est parfois nécessaire au traitement. Certaines interventions orthodontiques, par exemple, ne peuvent pas avoir lieu sans le retrait de certaines dents. Si c’est le cas, ces dents seront extraites avant le début du traitement orthodontique. Votre orthodontiste vous en informera lors de la planification de votre traitement.

La différence entre une extraction simple ou complexe

Extraction dentaire à la chaise

Il existe deux types d’extraction : simple et complexe. De nombreux facteurs sont à considérer par votre dentiste afin de déterminer si votre cas requiert une extraction simple ou complexe. Le type d’opération dépend entre autres de la position de la dent ou des dents à extraire, de l’espace disponible pour les atteindre, de la santé des tissus et de la présence de caries sur les dents à traiter ou sur les dents adjacentes.

L’extraction simple désigne l’opération de retirer une dent sans modifier la gencive ou l’os qui soutient la dent. La majorité des extractions correspondent à cette catégorie et peuvent être réalisées par un ou une dentiste. Cette opération est réalisée sous anesthésie locale afin que vous ne ressentiez pas de douleur. Ce type de procédure est plutôt simple et rapide.

L’extraction dite complexe, quant à elle, requiert la modification du tissu ou l’os sous-jacent à la dent à extraire au cours de l’opération. Les dents incluses ou fracturées, par exemple, entrent dans la catégorie des extractions complexes. C’est également le cas de dents qui se situent trop près des nerfs ou des sinus. Bien souvent, la dent sera brisée en morceaux lors de cette procédure. Pour ce type d’extraction, votre dentiste pourrait vous recommander de consulter un ou une spécialiste en chirurgie maxillo-faciale.

L’extraction des dents de sagesse

Dents de sagesse extraites

Les dents de sagesse font partie des dents les plus souvent extraites. En raison de leur position, elles peuvent être plus difficiles à extraire, mais l’extraction ne sera pas nécessairement complexe pour autant. Les dents de sagesse sont préférablement extraites entre 18 et 21 ans, alors que les racines ne sont pas complètement formées.

En plus des conséquences mentionnées plus tôt, ne pas retirer les dents de sagesse peut aussi causer des morsures de la joue et des douleurs à l’articulation de la mâchoire, selon le cas. L’extraction de vos dents de sagesse peut vous éviter bien des maux et faciliter votre hygiène dentaire.

Il se peut que votre dentiste ne vous propose pas une telle intervention, car les besoins en espace varient d’une bouche à l’autre. Il est également possible que vous n’ayez pas de dents de sagesse ou que vous en ayez quelques-unes. La meilleure façon de savoir si vous devez avoir recours à une extraction de dent(s) de sagesse est de consulter votre dentiste.

Les douleurs possibles

Femme qui ressent une douleur à la mâchoire

À la suite de votre opération, vous ressentirez probablement des douleurs à l’endroit du site d’extraction. Ces douleurs sont normales, mais après un moment, un caillot devrait se former pour fermer l’orifice. Le caillot protège l’os sous-jacent et les nerfs.

Si ce n’est pas le cas et que le processus de cicatrisation ne se déroule pas comme prévu, vous pourriez ressentir une douleur intense, avoir un mauvais goût dans la bouche et avoir de la difficulté à ouvrir la bouche. Ces symptômes seraient attribuables à une alvéolite sèche. Cette complication peut également survenir si une infection s’installe dans l’orifice.

L’alvéolite sèche est douloureuse puisque l’os et les nerfs sont exposés. Elle peut survenir jusqu’à cinq jours après l’extraction d’une dent. Si vos douleurs diminuent pour réapparaître avec intensité, ce pourrait bien être l’alvéolite sèche. Dans ce cas, il est important de consulter votre dentiste sans attendre. Avec l’aide de votre dentiste et de soins appropriés, l’alvéolite pourra se résorber en une dizaine de jours.

Les recommandations à suivre

brosse à dent et dentifrice

Afin de prévenir l’alvéolite et les infections, vous devez suivre quelques recommandations. Après votre opération, vous repartirez avec des compresses stériles à appliquer sur le site d’extraction. Cette étape favorise la formation du caillot. Bien que cela puisse être difficile, évitez de cracher et de rincer votre bouche au cours des 24 heures suivant l’extraction.

De plus, vous pouvez, et devez, maintenir de bonnes habitudes buccodentaires, tout en prenant soin d’éviter le site d’extraction et de ne pas cracher. Suivez les recommandations de votre dentiste ou de votre spécialiste en chirurgie maxillo-faciale. Au début, on vous recommandera probablement de vous rincer régulièrement la bouche avec un mélange d’eau salée. Maintenir une bonne hygiène dentaire réduit les risques d’infection et d’alvéolite sèche.

Comme la plupart le savent, il y a des restrictions alimentaires à la suite d’une extraction. Vous devez éviter de consommer des aliments chauds, vinaigrés ou épicés ou des aliments qui pourraient se loger dans le site d’extraction comme du riz ou des céréales. Il est recommandé de manger des aliments mous, tièdes ou froids, mais sans utiliser de paille. De plus, évitez l’alcool et le tabac et l’activité physique durant 72 heures après la procédure.

En suivant ces recommandations, tout devrait bien se dérouler. Nous espérons que vous comprenez mieux l’extraction dentaire et que vous vous sentez plus à l’aise quant à votre opération. N’hésitez pas à contacter votre orthodontiste, votre dentiste ou votre spécialiste en chirurgie maxillo-faciale pour toutes questions concernant votre cas.

Que devez-vous savoir sur l’extraction dentaire ?

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Mise à jour pour