Trouver le bon dentiste

Trouver le bon dentiste

Le premier rendez-vous à la clinique

Vous ne semblez présenter aucune urgence dentaire et ne ressentez aucune douleur mais vous désirez prendre rendez-vous pour un suivi dentaire?

En général, le premier rendez-vous comporte deux parties bien définies :

  • L’examen dentaire
  • Le nettoyage (appelé aussi prophylaxie)

Ce premier rendez-vous permet au dentiste de tracer le portrait de votre santé buccodentaire.

La sélection de la clinique

Les critères de sélection diffèrent d’une personne à l’autre. Souvent, les gens choisissent une clinique pour les raisons suivantes :

  • Le dentiste est recommandé par un proche;
  • La clinique est à proximité;
  • Les heures d’ouverture leur conviennent;
  • La clinique est professionnelle et rejoint leurs valeurs.

L’orientation de la clinique dentaire

On distingue deux approches principales :

  • L’approche conservatrice;
  • L’approche préventive.

Nulle n’est meilleure que l’autre. L’approche de la clinique est le reflet des convictions et des valeurs du dentiste pratiquant. En effet, deux dentistes avec des approches différentes parviendront au même diagnostic, mais selon l’approche, le choix ou le moment du traitement pourrait différer.

Par exemple : Pour un patient qui présente 4 caries (3 dents touchées légèrement sur une seule surface et la 4e sur deux surfaces), un dentiste plus conservateur pourrait recommander une obturation sur la 4e carie et surveiller la progression des autres avant de procéder tandis qu’un dentiste à l’approche préventive pourrait recommander l’obturation des 4 dents avant que les caries n’endommagent trop les dents.

Peu importe l’approche, le dentiste doit :

  • vous communiquer son diagnostic;
  • vous faire ses recommandations de traitements;
  • vous aviser des alternatives possibles.

La communication avec votre dentiste est la clé

Il n’est pas rare qu’ un dentiste à l’approche dite préventive prescrive des obturations et que, suite au questionnement du patient sur la nécessité des procédures, il décide de maintenir ou de modifier sa prescription sous certaines conditions. La clé ici, c’est la communication! Si vous n’êtes pas à l’aise avec les décisions de votre dentiste, posez-lui les bonnes questions afin de bien comprendre ce qui motive ses choix.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).